Recettes 14 mars 2017

Tortilla de patate douce

Voici une recette originale et délicieuse utilisant la patate douce sous forme de tortilla. 

La patate douce remplace ici les pommes de terre utilisées classiquement dans la recette originale de la tortilla ; elle est selon moi plus intéressante de par son index glycémique plus faible (voir mon article sur l'index glycémique). En effet, son goût sucré pourrait nous induire en erreur mais elle a bien un index glycémique plus faible que la pomme de terre. 

Enfin, déformation professionnelle et "légumes oblige", j'y ai ajouté un poireau qui relève le goût très doux de la patate douce. 

N'attendez plus pour découvrir ce plat "4 en 1" : légumes, glucides, protéines et lipides sont réunis dans cette tortilla revisitée. 

 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

INGREDIENTS (pour 2 à 3 personnes) : 

1 patate douce

1 poireau

2 oignons

6 œufs

Huile d'olive

Sel, poivre

 

PREPARATION : 

Laver et éplucher la patate douce, le poireau et les oignons. Couper le tout en fines rondelles.

Dans une poêle, faire chauffer de l'huile et revenir les oignons. Ajouter les rondelles de patate douce posées à plat ainsi que les morceaux de poireau.

Recouvrir et faire cuire à feu doux jusqu'à ce que les patates douces soient tendre (mais pas en purée).

Dans un saladier, battre les œufs puis ajouter les légumes cuits et assaisonner.

Chauffer et huiler à nouveau la poêle, mettre le mélange légumes-œufs puis retourner une fois que la tortilla commence à se former (utiliser une assiette plus grande que la poêle pour vous aider).

Faire cuire la 2ème face et déguster !

 

Nutrition 26 septembre 2016

Comment limiter sa consommation de viande et de poisson ?

Suite à la fiche "comment consommer de manière responsable", voici quelques pistes pour limiter votre consommation de viande et de poisson. 

Il ne s'agit pas de devenir végétarien mais de limiter notre consommation et de privilégier la qualité à la quantité. 

Les oeufs et les légumineuses sont des sources de protéines alternatives très interessantes. Apprenez à les intégrer dans vos menus. 

 

 Cliquez sur l'image pour l'agrandir 

 

COMMENT LIMITER SA CONSOMMATION DE VIANDE ET DE POISSON ?
Voici quelques sources alternatives de protéines :

LES ŒUFS :

Sur le plat, brouillés, à la coque, en omelette ou durs, les œufs sont une excellente source de protéines à moindre coût.

N'hésitez pas à les consommer sous toutes les formes.

Et pour le cholestérol ? Les récentes études démontrent qu'il n'y a pas de lien entre la consommation d’œufs et l'hypercholestérolémie.

Vous pouvez en consommer 1 à 2 par jour sans problème.

LES LEGUMINEUSES : 

Lentilles, pois chiches, fèves, soja, haricots secs... Il est temps de remettre les légumes secs au goût du jour. Une source importante de protéines végétales souvent absente de notre assiette.

Info : La plupart des légumes secs possèdent des protéines incomplètes, mais ils s'associent très bien avec les céréales pour former des protéines complètes.

Cette association peut se faire au cours d'un repas ou sur la journée.