Faites vous plaisir en mangeant des légumes avec mon risotto au chou-fleur !

Aujourd’hui je vous propose une recette originale de risotto au chou-fleur accompagné de noisettes torréfiées pour le croquant. 

C’est un légume qui est souvent utilisé en gratin ou en purée/velouté et j’ai voulu changer un peu et l’intégrer dans un risotto. Cela permet en plus d’intégrer un légume dans un plat qui en est souvent dépourvu. 

J’espère que cette recette vous plaira, n’hésitez pas à me partager vos retours. 

risotto au chou-fleur
Ingrédients du risotto

INGREDIENTS : pour 3 personnes

PREPARATION : 

  1. Laver et couper le chou-fleur en petits morceaux.
  2. Préchauffer le four à 180°C.
  3. Émincer les échalotes.
  4. Faire bouillir de l’eau (environ 1.5l) et ajouter le cube de bouillon, mélanger pour le faire fondre puis réserver.  
  5. Mettre les noisettes au four sur une plaque et enfourner (surveiller régulièrement la cuisson : une dizaine de minutes). Elles doivent être grillées mais attention à ne pas dépasser le stade. 
  6. Dans une grande casserole, faire revenir les échalotes dans un fond d’huile puis ajouter le chou fleur. Faire dorer sur toutes les faces tout en remuant (feu assez vif) pendant quelques minutes puis déglacer avec un fond de vin blanc. Retirer les morceaux de chou fleur de la casserole à l’aide d’une écumoire en laissant l’échalote. Réserver.
  7. Remettre un filet d’huile puis recommencer l’opération avec le riz, tout en remuant. Déglacer avec le reste du vin blanc puis ajouter du bouillon de légumes progressivement, louche par louche. Bien surveiller le feu et bien mélanger tout au long de la cuisson. 
  8. Lorsque le riz semble cuit, ajouter le chou-fleur puis continuer à mélanger le tout. Assaisonner avec du poivre et du parmesan et éventuellement un filet d’huile à la truffe.  
  9. Hacher grossièrement les noisettes et parsemer au moment du service avec éventuellement un peu de parmesan. 
  10.  Déguster bien chaud. Vous pouvez l’accompagner d’un oeuf mollet pour l’apport en protéines. 

Bon à savoir : Il faut idéalement déguster le risotto dans la foulée car c’est un plat qui ne se réchauffe pas très bien, le riz à tendance à coller et sécher. Si vous devez le préparer en avance, veuillez à ne pas surcuire le riz et à le garder un peu humide pour le réchauffer plus facilement. 

Bon appétit 🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.