2 novembre 2018

Recette de Falafels Express

Compliqué pour vous d'intégrer des protéines végétales à vos repas ? Voici une recette ultra simple et rapide de Falafels, à base de pois chiches et de pommes de terre ! 

Cette recette végétarienne est une bonne alternative aux protéines animales

Choisissez l'enrobage qu'il vous plait et faites vous plaisir en confectionnant des jolies boules colorées et pleines de saveurs ! 

Voici ma recette express : 

 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir 

 

 

INGREDIENTS : 

Pour la pâte: 

300 g de pois chiches cuits + eau de cuisson ou jus

300 g de pommes de terres cuites

Sel, poivre

 

Pour l'enrobage : 

Un peu d'huile

Paprika, ciboulette, échalote, sésame, mélange d'épices, ... ce qui vous fait envie ! 

 

PREPARATION : 

1 : Mixer les pois chiches avec les pommes de terre et un peu d'eau de cuisson pour obtenir une purée lisse et relativement épaisse. 

2 : Préprarer des petits bols avec les épices et aromates souhaités

3 : Confectionner des petites boules en mettant un peu d'huile sur les mains, puis les enrober avec les épices et aromates préparés. 

4 : C'est prêt ! Pas besoin de cuisson supplémentaire , dégustez ces petits falafels avec une salade ! 

10 septembre 2018

5 exercices pour travailler ses fessiers

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE TRAVAILLER SES FESSIERS ? Pour info, cet article ne concerne pas que les femmes ;) 

 

 

Les fessiers sont un groupe musculaire important à travailler car leur faiblesse est à l'origine de nombreux problèmes de dos !

En effet, les heures prolongées dans la position assise entraînent une fonte musculaire des fessiers et un mauvais fonctionnement de ces derniers. De ce fait, d'autres groupes musculaires à proximité prennent le relais pour compenser le travail (notamment les muscles de la région lombaire et les ischios), ce qui créé au fur et à mesure des déséquilibres et des tensions au niveau de cette zone. 

Si vous travaillez en position assise (ou que vous êtes très souvent dans cette position) et que vous êtes particulièrement sujets aux douleurs lombaires, vous avez tout intérêt Messieurs comme Mesdames à renforcer vos fessiers !

Retrouvez ma nouvelle vidéo pour travailler vos fessiers avec des exercices simples, sans matériel à poids de corps !

Vous pouvez faire entre 12 et 15 répétitions par exercice et par jambe et répéter le circuit 2 ou 3 fois en fonction de votre forme ! 

A VOUS DE JOUER ! 

 

 

28 août 2018

8 exercices de proprioception pour la course à pied

Bonjour et bienvenue à tous sur mon blog !

 

C’est la reprise pour tout le monde alors je me suis dit qu’un petit article sportif tomberait à pic pour rebooster votre motivation ;) 

Dans mon avant dernier article sur le Trail de Gavarnie, je vous avais dit que je rédigerai un article consacré à la « Proprioception ».

La Proprio quoi ? PROPRIOCEPTION !
Sous ce terme un peu barbare se cache une notion essentielle à notre équilibre et notre coordination.

 

 

C’est un aspect fondamental à travailler en course à pied mais aussi dans de nombreuses disciplines sportives (changements de trajectoires brusques par exemple) pour limiter les risques de blessures notamment les entorses de chevilles et genoux, alors ça serait dommage de le négliger !

Le but de cet article n’est pas de vous faire un cours scientifique sur le sujet mais plutôt de vous faire comprendre de quoi s’agit-il et surtout ce qui m’intéresse : pourquoi et comment travailler sa proprioception ?

 

QUOI ?

Comme je vous l’ai évoqué plus haut, la proprioception se caractérise par la manière dont notre corps se situe dans l’espace et réagit face aux différentes surfaces. En effet, de nombreux capteurs présents dans nos muscles, articulations et ligaments permettent de prendre des informations concernant les caractéristiques du milieu et les envoient à notre cerveau pour qu’il indique à notre corps le bon mouvement à exécuter.

 

POURQUOI ?

Par exemple en situation de course sur un terrain instable avec des creux, des bosses (type trail), la proprioception va permettre à notre corps de s’adapter à ce terrain afin d’éviter une chute (hautement) plausible.

Le travail de proprioception du membre inférieur va donc être primordial pour éviter les blessures (chevilles et genoux) dans un premier temps mais aussi pour optimiser sa trajectoire (amélioration du temps de réaction), ses appuis et donc sa performance !

 

COMMENT ?

Pour améliorer sa proprioception, nous allons donc travailler principalement en situation de déséquilibre sur une jambe pour entrainer la jambe d’appui. Il sera important de travailler les 2 côtés, en insistant sur un côté en cas de faiblesse ou de déséquilibre « gauche-droite ». Par exemple, si vous voyez que vous êtes beaucoup plus habile à droite, il sera recommandé de travailler davantage le côté gauche (sans délaisser totalement le côté droit).

Si l’on cherche à renforcer davantage la cheville, les exercices se feront plutôt jambe tendue (par exemple tenir sur une jambe tendue en fermant les yeux, sur support stable ou non).

A l’inverse, si le but est de renforcer le genou, le travail se fera avec la jambe légèrement fléchie (par exemple des flexions de jambe sur une jambe, sur support stable ou déséquilibré).

Je vous ai préparé une petite vidéo qui rassemble quelques exercices de proprioception faciles à mettre en place sans matériel particulier ou presque. Si la difficulté est moindre pour vous, fermez les yeux et ça augmentera la difficulté très rapidement ;)

Il existe également du matériel pour travailler sa proprioception tel que le plateau de freeman, le bosu ou le waff. 

                                                                                                                                                                                                         

 

Leur point commun réside dans l’instabilité du support qui permet d’augmenter la difficulté des exercices. Mais pour commencer sans vous ruiner, un tapis de sol plié ou un coussin peuvent très bien faire l’affaire.

Même si vous ne présentez pas de faiblesse aux chevilles et aux genoux, il est important de la travailler notamment si vous pratiquez la course en nature ou le trail alors n’attendez plus !

 

 

26 juillet 2018

Velouté Glacé de Courgettes, Menthe et Basilic

Aujourd'hui je vous présente une nouvelle recette parfaitement adaptée à la météo estivale du moment : un velouté glacé de courgettes, menthe et basilic ! 

Rien de tel qu'un petit gazpacho rafraichissant pour l'apéro ou pour le repas avec un légume de saison ... Une excellente alternative pour vos (nombreux) apéros de cet été  :p 

Voici une recette rapide, facile, avec peu d'ingrédients et 100% "healthy" : Que demander de plus ?! :) 

Petit conseil : N'hésitez pas à le préparer à l'avance, c'est encore meilleur le lendemain ! 

Bonne lecture et bon appétit ! 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

VELOUTÉ GLACÉ DE COURGETTES, MENTHE ET BASILIC

 

INGREDIENTS : 

 

5 courgettes
1 oignon
Quelques herbes de provence
15 cL de crème liquide fluide
5 feuilles de basilic
2 feuilles de menthe
Un peu de parmesan râpé
Sel, poivre, huile

 

PREPARATION : 

 

4 personnes
Préparation : 15 min
Cuisson : 15 min
Refroidissement : 1h30

 

ETAPES : 

 

1 : Laver les courgettes et les herbes.
Couper les courgettes et l'oignon en rondelles.

 

2 : Dans une casserole, faire revenir les oignons dans de l'huile puis ajouter les courgettes. Remuer le tout quelques instants puis recouvrir d'eau. Ajouter un peu de sel, de poivre et des herbes de provence.

 

3 : Couvrir et laisser cuire à feu doux pendant une quinzaine de minute jusqu'à ce que les courgettes soient fondantes puis retirer du feu.

 

4 : Mettre la préparation dans un blender puis ajouter la crème liquide, les feuilles de menthe et de basilic ainsi que le parmesan râpé. Mixer le tout.

 

5 : Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur jusqu'à ce que le velouté soit bien frais.

15 juin 2018

Gavarnie Trail

Aujourd'hui je vous fais un petit retour sur ma première expérience en Trail dans les Pyrénées, avec un cadre exceptionnel : le cirque de Gavarnie ! 

Je ne pouvais pas espérer mieux pour un premier trail en termes de paysages et de parcours ! 

 

Une course de 11km avec 730m D+ bouclée en 1h40 qui est passée beaucoup plus vite que je ne le pensais : des montées, des descentes, des rochers à escalader, des ruisseaux à traverser, des paysages à couper le souffle, de la boue à revendre, bref je n'ai vraiment pas eu le temps de m'ennuyer et j'ai surtout adoré cette course ! 

Avec en prime une très bonne surprise à l'arrivée : 2ème place féminine  :) 

 

J'en profite également pour féliciter mes 2 élèves finishers Hortense (11km) et Guillaume (21km) qui ont bravé la pluie et la boue jusqu'au bout dans la bonne humeur ! Bravo !!! :D 

Comme toutes les bonnes choses ont un prix, les courbatures ont été à la hauteur de mes espérances et la marche s'est avérée "compliquée" les 2 jours suivants !!! #lacoachencarton

Par contre, merci aux séances de renforcement musculaire (trop souvent négligées chez les coureurs) et aux exercices de proprioception qui m'ont été d'une grande aide pendant la course ! J'en profiterai pour faire un petit article sur la proprioception prochainement pour tout ceux qui auraient besoin de travailler leurs appuis et la stabilité de leurs chevilles ! 

BREF, une super expérience que je recommande à tous ceux qui aiment la nature et le dépassement de soi ! 

 

Merci à l'organisation et aux bénévoles qui ont mis toute leur énérgie pour que cet évennement se déroule le mieux possible malgré des conditions météorologiques délicates ! Si je vous ai donné envie de vous inscrire l'année prochaine, c'est par ici : https://gavarnie-trail.com/

 

 

 

 

 

 

 

28 mars 2018

5 BONNES RAISONS DE MARCHER TOUS LES JOURS

Dans cet article, votre coach sportif vous donne ses 5 bonnes raisons de marcher tous les jours !

En effet, nous évoluons dans un mode de vie sédentaire pour la majorité d'entre nous : travail assis au bureau, télé, ordinateur, téléphone... dans toutes ces occupations, il ne reste plus beaucoup de temps accordé à la marche et c'est bien dommage ! En effet, si l'on regarde un peu du coté de chez nos ancêtres, nous nous rendons bien compte que l'homme n'est pas fait pour être sédentaire mais plutôt en mouvement. 

De nos jours, les nombreuses études publiées sur le sujet sont unanimes : la sédentarité ne fait pas de bien à notre organisme et à notre santé, bien au contraire !

Au dela de la pratique sportive qui a toute son importance au quotidien, la marche est également un facteur déterminant pour votre santé et votre ligne, beaucoup trop souvent laissé de coté à tort ! 

Je vais donc vous présenter 5 arguments en faveur de la marche, en espérant vous donner envie de chausser les baskets et d'aller faire un tour de parc à la fin de cet article :) 

 

Atout santé :

1 : La marche est très bénéfique pour le système cardio vasculaire : diminution des risques de maladies cardiaques, AVC et baisse de la tension artérielle.

2 : Faites-le plein de vitamine D avec les beaux jours : la marche en extérieur permet de synthétiser la vitamine D par l’action du soleil. Une carence en vitamine D est observée chez la majorité des occidentaux : elle est associée à une baisse de l’immunité et une augmentation du risque d’ostéoporose.

 

Atout minceur :

3 : Augmentation de vos dépenses énergétiques journalières considérable : on recommande de faire 10000 pas par jour. A titre d’exemple, une personne travaillant derrière un bureau effectue en moyenne 2000 à 3000 pas par jour. Et vous, où en êtes-vous ? Pensez à utiliser les applications sur votre téléphone qui comptabilisent vos pas ou si vous préférez, procurez-vous un podomètre.

J'insiste mais ne négligez pas cet argument si vous voulez perdre du poids : en plus d'une pratique sportive régulière et d'une alimentation équilibrée, la marche augmente considérablement vos dépenses énérgétiques sur la journée, la semaine... au bout du compte, ça fait beaucoup de calories dépensées en plus. Pensez-y ! 

4 : Allié contre les jambes lourdes : Stimulation de la circulation sanguine grâce à l’action de la pompe veineuse plantaire qui permet d’améliorer le retour veineux. Un vrai plus pour vous, mesdames ! 

 

Atout bien-être :

5 : Peu traumatisante pour les articulations, accessible à presque tous, elle permet de se vider l’esprit et de se sentir mieux dans son corps et dans sa tête.

 

L'OBJECTIF 10000 PAS EST LANCE !!

 

fall festival

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

25 janvier 2018

Quel est "le" Petit Déjeuner idéal ?

Aujourd’hui j’ai décidé de faire un article consacré au petit déjeuner, souvent considéré comme le repas le plus important de la journée. Important oui, mais encore faut-il faire les bons choix et c’est là que tout se complique.

En effet, je constate au cours de mes consultations en nutrition que beaucoup de personnes sont perdues et ne savent pas quoi manger au petit déjeuner.

Je vais donc tenter d’éclaircir ce sujet en espérant qu’il pourra vous être utile dans votre quotidien.

Pour commencer, je dirai qu’il n’y a pas UN petit déjeuner idéal mais plutôt VOTRE petit déjeuner idéal ; cela dépend beaucoup de vos goûts et de votre appétit le matin au réveil.

Par contre ce qui est sûr c’est qu’il y a des choses qu’il vaut mieux éviter ou privilégier pour un petit déjeuner sain et équilibré !

 

  • NOUS MANGEONS TROP SUCRE AU PETIT DEJEUNER :

Tradition française obligée, le petit déjeuner des français se compose souvent de pain blanc ou baguette avec du beurre et de la confiture.  A cela nous ajoutons peut-être un verre de jus de fruit et un yaourt sucré ?

En quoi est-ce problématique ? Ce petit déjeuner est composé quasi exclusivement de glucides dont beaucoup de glucides à index glycémique élevé (qui font donc augmenter brutalement notre taux de sucre dans le sang).

Résultat : Ce petit déjeuner va vous remplir le ventre pour quelques heures à peine et vous vous étonnerez d’avoir le ventre qui grogne à 11h alors que vous avez pris « un petit déjeuner de compét ». Eh bien non, ce petit déjeuner typiquement français n’a rien d’idéal.

Mais alors que faudrait-il faire pour que votre petit déjeuner vous tienne au corps toute la matinée ?

 

  • AVOIR UN PETIT DEJEUNER RICHE EN PROTEINES :

En effet, les protéines vont permettre de rééquilibrer la balance par rapport aux glucides et surtout d'avoir un petit déjeuner plus rassasiant : ainsi il vous maintiendra en forme toute la matinée et vous n’aurez pas le coup de barre souvent présent en fin de matinée.

Voici quelques sources de protéines que vous pouvez facilement intégrer au petit déjeuner :

- Œufs, jambon blanc, portion de fromage, houmous de pois chiches (ou autres légumineuses) pour le salé.

- Pour les plus réticents au salé le matin, il y a d’autres sources possibles : Fromage blanc ou petits suisses ou encore les protéines végétales : graines de courge, graines de chia, graines de chanvre, oléagineux (noix, amandes, noisettes, fruits à coque en général).

 

Passons maintenant au côté pratique, je vais vous donner 3 cas de figures avec des exemples pour un petit déjeuner riche en protéines et modéré en glucides notamment en glucides à IG élevé. Ces 3 options sont à choisir en fonction de vos goûts et peuvent changer au cours de la semaine : vous n’êtes pas obligés de prendre le même petit déjeuner tous les jours du moment que les règles de base sont respectées.

 

OPTION 1 :

-        Si vous aimez le salé au petit déjeuner : œufs, jambon blanc, portion de fromage, houmous de pois chiche (ou autres légumineuses).

Exemple : Vous pouvez manger votre source de protéines avec du pain complet (ou même carrément avec un féculent complet cuit comme le riz ou le sarrasin par exemple)

+ une boisson chaude et pourquoi pas un fruit frais si vous avez envie.

 

OPTION 2 :

-        Si vous grimacez à l’idée de manger un œuf sur le plat dès le réveil (bien qu’il soit très intéressant), il y a d’autres possibilités ne vous inquiétez pas.

Dans ce cas, il sera intéressant de faire votre propre muesli en complétant avec des flocons d’avoine (ou autres flocons, ex : sarrasin) si vous aimez ça :

Exemple : fromage blanc non sucré ou petits suisses + une petite poignée d’oléagineux* (noix, amandes, noisettes, noix de cajou…) + flocons d’avoine + Une cuillère à soupe de graines (courge, chia, chanvre) +/- un fruit coupé en morceaux ou une cuillère à café de miel.

Essayez de ne pas rajouter de sucre et utiliser uniquement les sucres naturellement présents dans les fruits ou éventuellement rajouter un peu de miel si c’est trop dur pour vous (vous pourrez essayer de diminuer progressivement la quantité au fur et à mesure).

*Environ 20g = environ 15 oléagineux

 

 OPTION 3 :

-        Si vous ne pouvez pas vous passer de votre pain et que vous n’aimez pas le salé au petit déjeuner, il est préférable de prendre du pain complet, de préférence frais.

-        Je vous conseille de faire l’impasse sur la confiture (même chose pour la pâte à tartiner et le miel). Vous pouvez en remplacement mettre un peu de compote sans sucre ajouté. Si vous ne pouvez vraiment pas vous passer de confiture, choisissez en une avec un pourcentage de fruits élevé (+50%) et réduisez les quantités.

-        Vous pouvez vous permettre de mettre un peu de beurre sur votre tartine sans problème.

Pour les protéines :

-        Le beurre d’arachide (beurre de cacahuète) est très riche en protéines donc il peut être intéressant d’en mettre un peu sur votre tartine à la place du beurre mais attention aux quantités cependant car il est également très riche en lipides notamment en oméga 6, il ne faudra donc pas en abuser et contrôler votre apport en oméga 3 en parallèle (pour garder un bon ratio oméga 6/3), par exemple en prenant quelques noix de Grenoble à côté.

-        Il faudra rajouter à ce petit déjeuner une petite poignée d’oléagineux* (noix, amandes, noisettes, noix de cajou) et graines (courge, chia, chanvre) +/- un fromage blanc non sucré.

*une petite poignée d’oléagineux = Environ 20g = environ 15 oléagineux

 

LES CLASSIQUES A EVITER AU PETIT DEJEUNER :

-        Le jus de fruit : même 100% pur jus, il est absorbé trop rapidement par votre organisme et ne possède pas d’intérêt : privilégiez un fruit entier.

-        Les pains blancs, pain de mie, biscottes, galettes de riz soufflé, viennoiseries (bombes pour la glycémie).

-        Les céréales raffinées ou « céréales pour enfant » qui sont remplies de sucre.

-        Les barres de céréales sucrées ou biscuits (même « spécial petit déjeuner »).

-        Tous les produits trop transformés de manière générale

12 décembre 2017

Purée de Châtaignes et Patates douces

Aujourd'hui je vous propose une recette idéale pour les journées froides et pluvieuses qui nous attendent, à base de châtaignes et de patates douces. 

En plus d'être excellente, cette purée est très intéressante d'un point de vue nutritionnel. 

En effet, elle est composée de 2 sources de glucides (châtaigne et patate douce) qui ont un index glycémique modéré et donc qui auront moins d'impact sur votre glycémie (= taux de sucre dans le sang) qu'une purée de pommes de terre classique. Vous serez par la même occasion rassasiés plus longtemps ! Je vous invite à lire mon article sur l'index glycémique pour comprendre cet intérêt. 

Afin de conserver un index glycémique modéré, je vous suggère dans cette recette d'écraser votre purée à la fourchette afin de conserver quelques morceaux et donc de ne pas détruire toutes les fibres avec le mixeur. 

 

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

INGREDIENTS : 

1 grosse patate douce
200 g de châtaignes cuites décortiquées
1 oignon
2 c.a.s de crème fraîche épaisse
Un filet d'huile d'olive
Sel, poivre, eau

 

PREPARATION : 

1 : Éplucher les oignons et la patate douce puis les couper en petits morceaux.
Rincer les cubes de patate douce à l'eau.

2 : Dans une casserole, faire revenir les oignons avec un filet d'huile d'olive. Remuer pour les faire dorer puis ajouter les cubes de patate douce tout en mélangeant.

3 : Rajouter les châtaignes puis recouvrir d'eau (environ 250mL). Saler et poivrer. Laissez cuire une vingtaine de minute à feu doux. Rajouter de l'eau en cours de cuisson si la purée accroche.

4 : Lorsque les patates douces sont cuites, ajouter les 2 c.a.s de crème fraîche puis écraser grossièrement à la fourchette.

 

Vous aimez la patate douce ? Testez sans plus tarder ma recette de tortilla de patate douce 

 

8 octobre 2017

Gratin de courgettes

Voici une nouvelle recette à base de courgette et de tofu, rapide et facile à réaliser ! Un bon moyen de mettre les légumes et les protéines végétales au goût du jour. 

Lors de mes consultations en nutrition, de plus en plus nombreuses sont les personnes qui souhaitent réduire leur apport de protéines animales en faveur des protéines végétales. Il ne s’agit pas forcément de devenir végétarien mais plutôt de limiter la quantité et privilégier la qualité lorsque nous en consommons.

Cependant, notre régime occidental n’est pas très familier avec l’utilisation de protéines végétales alternatives telles que les légumineuses ou le tofu.

On me demande donc régulièrement comment cuisiner ces protéines végétales car une fois qu’on a acheté notre fameux tofu, on en fait quoi ??

Pour les non habitués, le soja semble souvent fade, insipide, bizarre voire mauvais… Je vous l’accorde, son goût est assez neutre et il est donc préférable de l’agrémenter pour l’apprécier à sa juste valeur.

Vous trouverez dans cet article une idée de recette pour apprendre à le cuisiner.

Petit conseil personnel pour ceux qui ont un peu de mal avec le tofu : Le goût de certaines marques peut en effet, être un peu prononcé et la texture dérangeante. Je vous conseille de privilégier les blocs de tofu que l’on retrouve au rayon frais des magasins bios ou dans les magasins asiatiques. Ils ont une couleur assez blanche et une texture plus fondante que les tofus conservés à température ambiante.  Il s’approche davantage des cubes de tofu que l’on retrouve dans les soupes miso servies avec les sushis (vous voyez tous de quoi je parle ? ? )

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

INGREDIENTS :

3 courgettes - 100 g de tofu- 3 œufs -1 oignon - 4 Brins de ciboulette - 1 gousse d'ail - 3 c.a.s de crème fraîche - parmesan râpé - sel, poivre

 

PREPARATION :

1 : Préchauffer le four à 180°

2 : Laver et trancher les courgettes en fines rondelles à l'aide d'une mandoline

3 : Eplucher et couper l'oignon et l'ail en petits morceaux

4 : Couper le tofu en petits dés

5 : Battre les œufs dans un bol puis ajouter la crème fraîche, du sel, du poivre, la ciboulette et un peu de parmesan

5 : Dans un saladier, mettre les courgettes, l'oignon et l'ail ainsi que les dés de tofu puis insérer le mélange crème-œuf. Mélanger de façon homogène

6 : Mettre le mélange dans un plat à gratin puis saupoudrer de parmesan avant d'enfourner environ 20-25 minutes (surveiller la cuisson).

 

 

 

18 juillet 2017

Les 5 conseils de votre coach pour garder la ligne cet été

Voici les 5 petits conseils de votre coach pour garder la ligne cet été ! 

 

Soirées entre amis, barbecues et nombreux apéros en vue ? Aïe aïe, comment garder la forme et ne pas ruiner vos nombreux efforts en quelques soirées ?!

Voici quelques conseils peu contraignants et faciles à appliquer pour rester en forme sans vous frustrer et vous faire plaisir sans culpabiliser !

 

 

1 : Mangez lentement !

Il est primordial se manger lentement pour avoir le contrôle sur son alimentation. En effet, nous avons tendance à manger beaucoup trop rapidement, sans mâcher ou pas assez. Souvent nous prenons une deuxième bouchée avant même d’avoir avalé la première. Pas vrai ?

Notre organisme se retrouve donc avec une quantité de nourriture supérieure à celle dont il a réellement besoin.

Faites le test : prenez votre temps, soyez à l’écoute de votre corps. Vous verez, vous mangerez moins !

Différentes astuces peuvent vous aider comme par exemple reposer ses couverts entre chaque bouchée, essayez d’être le dernier à terminer votre assiette, ou encore s’imposer une durée minimale pour finir son repas.

Inutile de se priver, faites-vous plaisir mais prenez le temps de savourer ce que vous êtes en train de manger.

 

2 : Limitez votre consommation d’alcool !

En effet, l’alcool n’est pas un bon allié pour notre ligne ni pour notre santé (si ce n’est un petit verre de vin rouge de temps en temps ?).

Il faudra donc être assez vigilent sur votre consommation car c’est dommage de ruiner tous vos efforts quotidiens au cours d’une soirée trop arrosée.

Je n’aime pas trop compter en « calories » mais pour les adeptes, l’alcool titre à 7kcal pour 1g ce qui est assez élevé. Il faudra ajouter à cela tout le sucre qui accompagne dans les coktails… ça valait bien la peine de vous torturer l’esprit cet après-midi pour ne pas céder à la tentation de la glace !

Donc même conseil que pour la nourriture : savourez, prenez votre temps, alternez par exemple avec un verre d’eau (ou 2) pour limiter votre consommation.

Bref, soyez raisonnables ?

 

3 : Restez actifs !

Rien de pire que la sédentarité pour prendre du poids ! Le contexte actuel n’aide pas me direz-vous, en travaillant toute la journée dans un bureau ?

Il est indispensable de vous octroyer du temps pour bouger un peu, ne serait-ce que marcher !

En effet, on recommande de faire en moyenne 10000 pas par jour ! Regardez sur votre smartphone (la plupart sont désormais équipés d’un podomètre) : Vous y êtes ?

Si ce n’est pas le cas il va falloir y remédier : aller promener le chien, les enfants, aller au travail à pied (ou augmenter la part de marche sur votre trajet) : tous les moyens sont bons !

C’est l’été, profitez des journées plus longues pour faire une petite marche matinale ou nocturne.

En vacances ? Profitez-en pour prendre de nouvelles habitudes !

 

4 : NO STRESS !

Le stress est un véritable ennemi pour notre santé et pour notre ligne. La sécrétion d’hormone (cortisol) liée au stress peut en effet avoir un impact considérable sur la prise de poids.

Il est donc important d’identifier les causes qui peuvent vous stresser et tenter d’y remédier.

Vous pouvez essayer certaines techniques de relaxation telles que la méditation, le yoga, la sophrologie, ou encore le sport ! Ou pourquoi pas envisager un suivi psychologique si vous n’arrivez pas à le gérer seul.

 

5 : Essayez les entraînements à jeun !

Les entraînements à jeun peuvent être intéressants pour perdre de la masse grasse, car le corps n’a pas beaucoup de glucides à disposition, il va donc puiser dans les réserves.

Il peut être intéressant d’augmenter cette déplétion en faisant un diner sans glucides la veille.

Attention cependant à ne pas reproduire l’expérience trop régulièrement (1 à 2 fois par semaine), ce qui pourrait engendrer de la fatigue.

Si c’est la première fois, assurez-vous de bien tolérer l’effort (commencez très lentement et arrêtez si vous vous sentez mal).

Pensez à partir avec un peu de sucre en cas d’hypoglycémie.

 

 

BON COURAGE A TOUS ET BONNES VACANCES !