Nutrition 26 septembre 2016

Aliments acidifiants VS basifiants

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Voici un petit tableau synthétique pour vous aider à choisir vos aliments en fonction de leur pouvoir acidifiant ou basifiant (=alcalinisant) pour l’organisme.

 

Comment est calculé le potentiel acidifiant ou basifiant d’un aliment ?

 

Cela n’a rien à voir avec l’acidité que vous ressentez lorsque vous mangez un aliment. Par exemple, le citron a un goût très acide et pourtant il est alcalinisant pour l’organisme.

Pour vous expliquer très rapidement, ce potentiel intitulé PRAL (pour potential renal acidity load) est calculé à partir des minéraux qui composent l’aliment (Basifiants : magnésium, calcium, sodium, potassium / Acidifiants : chlore, soufre, phosphore) et de leur absorption intestinale, qui vont faire varier le pH et donc acidifier ou alcaliniser notre organisme.

Si le résultat est positif, cela nous indique que l’aliment a un potentiel basifiant pour l’organisme. Plus il est positif, plus il sera basifiant.

A l’inverse, plus un aliment aura un PRAL négatif et plus il sera acidifiant pour l’organisme.

 

Pourquoi s’intéresser à cet aspect ?

 

La littérature scientifique rapporte de nombreuses relations entre une alimentation acidifiante et problèmes de santé tels que :

  • Augmentation des maladies cardio-vasculaire
  • Hypertension
  • Diabète de type 2

 

Et pour les sportifs ?

 

La pratique d’une activité physique se traduit par une acidification temporaire de l’organisme qu’il est important de tamponner : pour cela je vous conseille de boire une eau riche en bicarbonates juste après l’effort (Vichy Saint-Yorre, Vichy Célestin et Arvie sont les plus intéressantes), mais aussi de faire le plein de légumes après l’entrainement (et oui, il n’y a pas que les pâtes qui comptent chez les sportifs J ).

De plus, des études démontrent l’intérêt d’une alimentation basifiante pour la performance.

 

Voilà de bonnes raisons de vous y mettre ! 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir 

 

ALIMENTS BASIFIANTS  :

LES LEGUMES : Epinards, bettes, courge, persil, carottes crues

LES FRUITS : Bananes, kiwis, fruits secs (figues, raisins)

LES EPICES : Curcuma, clou de girofle, poivre, cannelle 

 

ALIMENTS ACIDIFIANTS : 

LA VIANDE : Poulet rôti avec la peau, escalope de veau, charcuterie

LE POISSON : Truites, sardines en conserve

LE FROMAGE : Parmesan, gruyère

LES CEREALES

Lu 1539 fois
Dernière modification le 9 février 2017